Mythes et légendes sur les extensions de cils

De temps en temps, on reçoit des messages pleins de questions et doutes sur les extensions de cils et nous allons clarifier ici les principaux doutes plus récurrents.

Réactions allergiques aux extensions de cils

Il résulte qu’un pourcentage minimal de clientes soient allergiques aux extensions de cils. En réalité, elles sont allergiques à la colle, pas aux extensions elles-mêmes.  Il peut se produire un gonflement minime et des piqures, lors de la pose ou quelques heures après la prestation.   Il faut tenir en compte que la sensibilité, la piqure et l’irritation peuvent se produire à cause de plusieurs facteurs et dans des différentes situations. Par exemple, lors des prestations de manucure (dû au vernis), lors des traitements faciaux (dû à quelque crème), lors des traitements capillaires (dû à quelque teinture ou shampooing) etc.

Donc il est important clarifier qu’il y a beaucoup de substances naturelles et beaucoup d’autres chimiques auxquelles nous pourrions être allergiques. Une réaction allergique apparait quand notre corps détecte un corps ou substance bizarre et l’identifie comme dangereux.

Le plus important c’est que la colle ne doit jamais toucher la peau. C’est très rare que les vapeurs de la colle causent une réaction allergique, mais par contre, une réaction pourrait être causée par d’autres substances en contact à la peau, comme par exemple les patchs, le primer ou la bande adhésive. Cela se passe parce que la peau au-dessous de nos yeux est la plus fine de tout notre corps.

Est-il nécessaire faire des pauses?

C’est une des questions les plus fréquentes du secteur. Les gens pensent qu’après 3 prestations de remplissement d’extensions de cils, il faut faire une pause et appliquer quelque type de sérum pour rénover les cils.

Mais, pourquoi ?  Une application incorrecte d’extensions de cils pourrait causer la chute prémature des cils naturels mais par contre, une application correcte ne risque pas du tout d’abimer les cils naturels.

Mauvaises habitudes pour nos cils

  • Utiliser une recourbe-cils tous les jours : en pressant et relâchant constamment les cils avec la recourbe-cils, plusieurs fois on retire quelque cil qui n’était pas en phase de chute (télogène) donc une certaine calvitie peut en être générée.
  • Trop de couches de mascara : nous pensons qu’en appliquant de nombreuses couches de mascara, nos cils auront l’air plus longs et plus épais, mais à long terme ils auront l’effet inverse. Les couches de mascara peuvent empêcher la croissance des nouveaux cils en la bonne direction.
  • Ne pas se démaquiller : le démaquillage est très important. A la fin de la journée, il faut retirer tous les résidus de maquillage de nos cils.  Cela nous aidera beaucoup, parce que de cette façon, le follicule du cil sera propre et en bonne santé t beaucoup plus longtemps. Laisser le mascara sur les cils pendant toute la nuit, sans le démaquiller, cela peut affecter le cycle de vie des cils.

L’application correcte des extensions de cils

Les extensions de cils doivent avoir une unique union avec les cils naturels (dans ce blog vous pouvez consulter les conseils pour une adhérence parfaite entre les cils naturels et les extensions de cils) afin que son cycle soit normal et sain. La vie du cil naturel, passant par trois phases (anagène, catagène et télogène) est entre 60 et 75 jours.

Cette information va nous servir pour comprendre (à nous et à nos clientes) que les cils se rénovent. C’est normal perdre 1 à 3 cils chaque jour, mais peut-être il y aura jours où nous ne perdrions aucun, et d’autre où nous perdrions 4. Cela se passe avec ou sans extensions de cils.

Il est important toujours poser une longueur et une épaisseur adéquate pour le cil naturel, pour que l’extension ne tire pas le cil naturel.

Si vous conseillez votre cliente à faire une pause, c’est parce que…

  • Vous lui avez posé des extensions trop épaisses ou trop longues pour ses cils, et elles affectent le cycle de croissance des cils naturels. Cela peut produire alopécie ou affecter le follicule pileux.
  • Vous avez séparé mal les cils naturels et en posant l’extension, vous l’avez collée sur plus d’un cil. Comme les cils unis d’une seule extension auront un âge différent, un va chuter avant. De cette façon, le cil qui reste supporte le poids de l’extension et en plus du cil mort.   Cela va causer une chute prémature du cil naturel.
  • Vous avez réalisé un volume avec des éventails trop grands et lourds pour les cils de la cliente, donc ce n’est pas un poids convenable pour ses cils et ils vont chuter plus tôt que prévu.

Chez Seena Owell nous disposons d’une variété de longitudes, de courbures et d’épaisseurs pour que vous puissiez réaliser une prestation sur mesure pour chaque cliente, et surtout une prestation saine.

Infections oculaires causées par les extensions de cils

C’est très commun voir en internet des photos sur des infections oculaires produites lors de la portée des extensions de cils, mais attention, tout d’abord il faut avoir toute l’information nécessaire.

Il faut expliquer à la cliente que l’eau n’est pas l’ennemi des extensions.  Il faut les laver et les brosser tous les jours pour les maintenir propres. Cela ne va pas causer la chute des extensions, sinon cela fera qu’elles tiennent plus longtemps. Sur le marché on peut trouver plusieurs nettoyants de cils, mais les plus populaires de nos jours, ce sont les mousses nettoyantes.

Il est nécessaire retirer toutes les substances huileuses de notre peau, soit-il maquillage, mascara, ou inclus la graisse de notre peau, pour garder la union entre les extensions et les cils naturels  en état impeccable.

Donc il est très important responsabiliser les clientes à propos de l’entretien des extensions et leur expliquer comment elles peuvent soigner leurs cils en seulement 5 minutes pour garder un regard spectaculaire.

Si vous le considérez utile, animez-vous à le partager ou commenter !

Laisser un commentaire

*